Actualités

Résultats

Les banques françaises en bonne santé

07 septembre 2018 - optionfinance.fr

Au premier semestre, les principaux établissements bancaires français (BNP Paribas, Crédit Agricole, Groupe BPCE, Crédit Mutuel, La Banque Postale et Société Générale) ont enregistré une progression annuelle de 2 % en moyenne de leurs revenus et de leurs résultats avant impôt, selon une note de Fitch Ratings publiée la semaine dernière. «Cette santé financière s’explique à la fois pas la diversification de leurs activités, la mise en place de stratégies de moyen/long terme axées sur la préservation de la relation clients et la concentration du marché, qui permet à chaque acteur de résister à la pression de la concurrence», indique François-Xavier Deucher, responsable du département Banques françaises au sein de l’agence. Cette dernière relève également que si la faiblesse des taux d’intérêt leur est préjudiciable, ce manque à gagner est compensé par une augmentation du volume de crédit aux particuliers et aux entreprises d’environ 6 % sur un an. Enfin, si les ratios CET1 relatifs aux fonds propres durs de ces établissements affichent une inflexion moyenne de 0,4 % par rapport à fin 2017, ils demeurent, avec un niveau moyen de 12 %, très au-dessus des seuils fixés par Bâle III. Fortes de ces paramètres, les banques françaises devraient poursuivre leur politique d’acquisitions ciblées dans les prochains mois, estime Fitch Ratings.