Actualités

Zone Euro

Les banques restent essentielles dans le financement de l’économie

06 mars 2020

Le secteur bancaire de la zone euro poursuit sa cure d’amincissement. Dans son rapport sur l’intégration financière en Europe publié la semaine dernière, la Banque centrale européenne a indiqué que celui-ci comptait 3 900 institutions de crédit fin 2018. Alors que ce total s’inscrit en recul de 3 % par rapport à la précédente évaluation de 2016, cette tendance touche l’ensemble des pays. En France, par exemple, leur nombre est passé sur la période de 480 à 421 (- 12,3 %).

En dépit de cette évolution, les banques continuent de jouer un rôle de premier plan dans le financement de l’économie de l’Union monétaire. Certes, le poids de la dette dans les ressources levées par les acteurs privés a nettement reculé depuis 2011 : de 73,6 % à cette date, elle est tombée à 68,4 %. Pour autant, il reste majoritaire et d’origine principalement bancaire. Près de 55 % de la dette émise en 2018 l’étaient en effet sous la forme de prêts bancaires et 7 % sous la forme de crédits visant à financer des opérations de commerce international. La part de la dette obligataire empruntée sur les marchés de capitaux ou auprès d’investisseurs privés, qui représente le solde, atteignait quant à elle 38 %.