Actualités

Macroéconomie

Les chiffres de la semaine

25 octobre 2019 - optionfinance.fr

0,7 % du PIB, le déficit public de la zone euro au deuxième trimestre

Celui-ci est en légère hausse, de 0,1 point de pourcentage sur trois mois, selon Eurostat. Entre mars et juin, les recettes publiques totales des 19 pays concernés se sont établies à 46,2 % de leurs PIB, et ont été stables par rapport au premier trimestre 2019. Les dépenses publiques totales, quant à elles, se sont chiffrées à 46,9 % du PIB de la zone, en hausse de 0,1 point. Dans l’Union européenne, le ratio du déficit public par rapport au PIB s'est établi à 0,9%, contre 0,8% au trimestre précédent.

 
13,92 %, le taux de chômage espagnol au troisième trimestre


Il atteignait 14 % trois mois plus tôt. Le chômage continue son reflux entamé en 2013, année où il avait atteint un niveau record à près de 27 %. Mais le rythme de ce repli a ralenti, selon l’Institut national de la statistique (INE), puisque, au deuxième trimestre, le taux de chômage avait reculé de 0,7 point de pourcentage. Selon l'INE, 3,2 millions de personnes étaient au chômage fin septembre dans la quatrième économie de la zone euro, avant-dernière en la matière après la Grèce.


0,3 %, l’inflation japonaise en septembre


Celle-ci a atteint son niveau mensuel le plus faible depuis 2017, selon le ministère des Affaires intérieures. Depuis le mois de mai, l’inflation décélère dans le pays, sur fond, notamment, de baisse des prix de l’énergie. Une contraction qui complique la tâche de la Banque du Japon (BoJ), qui vise à terme une hausse des prix de 2 %. A compter d'octobre, l'inflation pourrait être artificiellement soutenue par le relèvement de la taxe sur la consommation dans le pays (équivalente à la TVA française), passée de 8% à 10%.


- 0,9 %, la contraction de la production industrielle française en août


Calculée sur un an, celle-ci a surpris le consensus, qui tablait originellement sur une progression de 0,3 %. Sur les trois mois achevés fin août, la production industrielle dans son ensemble a reculé de 0,9 % en glissement annuel, avec une baisse plus marquée de - 1,2 % dans l’industrie manufacturière.