Actualités

Prévisions de trésorerie

Les directions financières jugent leur processus perfectible

06 mars 2020

Le cabinet de conseil aux directions financières Redbridge vient de publier un panorama des pratiques de 102 grands groupes européens et américains en matière de prévisions de trésorerie. Sans surprise, l’exercice est jugé stratégique par la quasi-totalité des répondants, que ce soit pour gérer le risque de liquidité, optimiser la maîtrise de l’endettement ou encore piloter les placements de trésorerie. Pourtant, 41 % des sociétés interrogées considèrent que le processus et les outils de prévision utilisés sont… insatisfaisants ! En effet, elles sont 39 % à constater des écarts supérieurs à 10 % entre les prévisions et les réalisations.

Parmi les raisons avancées, les responsables financiers pointent essentiellement le manque de fiabilité des outils exploités (35 % des sondés), une collaboration non optimale entre les différentes équipes chargées de collecter les données (72 %), ainsi que le degré de qualité variable des données utilisées (72 %). Afin de remédier aux carences observées, plusieurs leviers peuvent être envisagés, comme le remplacement des solutions informatiques utilisées ou la mise en place d’incitations financières pour les collaborateurs chargés de produire les prévisions.