Actualités

Grand débat

Les organisations patronales restent sur leur faim

26 avril 2019 - optionfinance.fr

Suite à la conférence de presse d’Emmanuel Macron, la semaine dernière, concernant les mesures liées au Grand Débat national, les organisations patronales n’ont pas tardé à faire part de leurs inquiétudes concernant certaines annonces qui pourraient peser sur les entreprises, notamment la suppression de certaines niches fiscales qui pourrait entraîner une augmentation d’impôt dissimulée. «Certaines de ses niches ont des utilités, comme le crédit impôt recherche, prévient Fabrice Le Saché, porte-parole du Medef. Il faut donc faire attention à ce que les choix du gouvernement ne soient pas néfastes pour l’économie.» Les organisations professionnelles regrettent également que peu de mesures concernent directement les entreprises. «A croire que le ras-le-bol fiscal des artisans, TPE et PME n’a pas été entendu», déplore la CPME. Elles saluent en revanche la pérennisation en 2020 de la prime exceptionnelle, sous réserve que ses conditions d’attribution restent inchangées.

à lire aussi