Actualités

Monétique

Les paiements, une activité en plein essor

27 septembre 2019 - optionfinance.fr

Durant l’été, Mastercard annonçait le rachat d’une division du spécialiste des solutions de paiement danois Nets pour près de 3 milliards de dollars, soit la plus importante opération de M&A de son histoire. Cette acquisition est loin de faire exception dans ce secteur. Selon McKinsey, qui a publié la semaine dernière son étude annuelle baptisée «Global Payments Map», ce type de transactions a en effet atteint en valeur 100 milliards de dollars depuis janvier 2018 à l’international. Figurent, côté acquéreurs, aussi bien des industriels que des fonds de private equity.

Si l’appétit est tel, c’est parce que les fondamentaux des cibles et leurs perspectives sont extrêmement solides. Alors que le nombre de paiements ne cesse d’augmenter dans l’ensemble des régions du monde, les revenus générés par les banques et les prestataires qui les traitent suivent la même tendance. En 2018, ceux-ci ont en effet représenté 1 900 milliards de dollars, un montant en croissance de 6 % sur un an. Selon les projections des experts de McKinsey, celui-ci pourrait monter à 2 300 milliards en 2023, sous l’effet, notamment, de l’augmentation des paiements par cartes en Asie et des innovations technologiques, à l’instar des virements instantanés qui permettent au bénéficiaire de voir les fonds être crédités sur son compte en quelques secondes.