Actualités

Entreprises

Les risques politiques pénalisent les investissements

26 octobre 2018 - optionfinance.fr

Les risques politiques, tels que le rétablissement des sanctions des Etats-Unis contre l’Iran, les crises frappant les marchés émergents et les mesures protectionnistes, pèsent sur les finances des entreprises. Selon une étude menée par Willis Towers Watson et Oxford Analytica auprès de 40 de leurs clients ETI et grands groupes dans le monde, un tiers d’entre eux ont constaté des pertes financières ces dernières années liées à ces situations géopolitiques, en particulier en Russie et au Vietnam.

Parmi ces sociétés, elles sont 43 % à avoir enregistré des pertes supérieures à 100 millions de dollars. En cause, les sorties de capitaux telles que les rapatriements de dividendes, indiqué dans 58 % des cas, les violences politiques (48 %) et les embargos à l’import ou l’export (40 %).

Une tendance en hausse puisque 60 % des répondants ont déclaré que les niveaux de risque politique avaient augmenté depuis l’année dernière. De ce fait, 75 % d’entre eux ont fait le choix de ne pas investir dans les pays concernés et 68 % ont décidé d’y réduire leurs activités.