Actualités

FISCALITÉ

L’IFI et la flat tax, duo gagnant pour les finances publiques

04 octobre 2019 - optionfinance.fr

L’impôt sur la fortune immobilière (IFI), instauré à la place de l’impôt sur la solidarité et de la fortune (ISF), a rapporté beaucoup plus qu’attendu, avec 1,3 milliard d’euros dès sa première année de collecte, en 2018, contre les 850 millions attendus par l’Etat, selon une note publiée par le Comité d’évaluation de la réforme de la fiscalité du capital. Par ailleurs, le coût pour les finances publiques du prélèvement forfaitaire unique (PFU ou flat tax) est évalué entre 1,4 milliard et 1,7 milliard d’euros. Toutefois, si le Comité d’évaluation confesse que les données restent insuffisantes et trop récentes pour lui permettre de mesurer l’effet de cette réforme sur le dynamisme de l’économie française, notamment en termes d’investissement des entreprises et sur le tissu productif, les entreprises de taille intermédiaire ressentent déjà les effets positifs de ces nouvelles mesures. «Dans le cadre de la transmission d’entreprise, la suppression de l’ISF et la mise en œuvre de la flat tax ont permis de réduire la distribution de dividendes nécessaires pour payer les droits de succession», se félicite Olivier Schiller, président de Septodont et membre du Meti. La note relève également que la réforme a aussi permis de faire chuter le nombre de départs à l’étranger de redevables.