Actualités

Fiscalité

L’Ile-de-France, grande gagnante de la baisse des impôts de production en 2021

Option Finance - 17 février 2021

Votée dans le cadre de la loi de finances pour 2021, la baisse des impôts de production de 10 milliards d’euros prévue cette année devrait en premier lieu concerner les 142 947 entreprises industrielles franciliennes. Selon les simulations réalisées par Bercy, cette moindre pression fiscale devrait générer pour elles un gain de 2,8 milliards d’euros. La mesure bénéficiera aussi grandement à la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec 1,3 milliard d’euros d’économies d’impôts pour 84 973 entreprises. Au niveau départemental, c’est logiquement Paris qui tire le plus profit de l’allégement avec un gain de plus de 887 millions d’euros pour 60 221 entreprises. Le Nord n’est pas en reste puisque les 21 727 sociétés situées sur ce territoire bénéficieront d’une baisse de 411 millions d’euros de leur imposition.

Les entreprises devront toutefois attendre le mois de juin prochain pour commercer à ressentir les effets de cette mesure fiscale, notamment lors du premier acompte de la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) à verser. Représentant l’impôt de production le plus lourd, celle-ci doit concentrer les trois quarts de la baisse totale prévue (– 7,25 milliards d’euros). Au lieu d’être égal à 50 % de la CVAE de 2020, l’acompte de juin 2021 sera diminué de moitié.