Actualités

Reporting

Projet Esef : les entreprises en retard ?

Option Finance - 22 mai 2020

A partir de 2021, les entreprises cotées au sein de l’Union européenne devront publier leur rapport financier annuel sous un format XHTML, et non plus PDF. Mais ces dernières semaines, plusieurs émetteurs ont demandé le report de ce projet de format électronique unique européen (Esef) compte tenu de la crise actuelle. Et pour cause : la plupart n’ont pas encore entamé sa mise en place, comme le montre une étude menée en avril et en mai par Grant Thornton et Labrador auprès d’entreprises du SBF 120 et de plus petite taille. Si 41 % des sociétés interrogées ont entamé la transition vers Esef dès 2019, 49 % prévoient de s’y mettre au second semestre, et n’en sont qu’à l’étude de solutions existantes ainsi qu’à l’étape de compréhension globale de la taxonomie. Seules 4 % des entreprises interrogées indiquent avoir finalisé le projet.

Dans l’attente d’une décision au niveau européen, la plupart des entreprises n’ont pour l’instant prévu de déployer qu’un faible budget (moins de 30 000 euros) à la mise en place de ce projet. En effet, à court terme, 74 % des entreprises ont uniquement pour objectif de se conformer à l’obligation réglementaire, en publiant leur rapport annuel au format XHTML, sans aller plus loin en matière de communication financière. Par ailleurs, 75 % des émetteurs interrogés indiquent qu’ils continueront à publier leur rapport annuel au format PDF sur leur site internet, et 35 % qu’ils poursuivront l’impression de leur document.