Actualités

IPO

Retour des opérations françaises d’envergure

05 octobre 2018 - optionfinance.fr

Après un premier semestre marqué par la suspension ou l’annulation des IPO d’Autodis, Novares et Delachaux, les projets d’introduction en Bourse français d’envergure refont leur apparition depuis quelques semaines. «Si les six premiers mois de l’année ont été ceux des cotations de small et midcaps, la période actuelle est aux IPO de plus de 100 millions d’euros», confirme Sylvain Tessier, head of equity syndicate chez ODDO BHF. Ainsi, tout dernièrement, le producteur indépendant d’énergie Neoen a lancé son processus de cotation sur Euronext Paris, une opération évaluée à 640 millions d’euros sur la base du point médian de la fourchette indicative de prix (dont 450 millions d’augmentation de capital), soit la plus importante depuis l’IPO de SMCP l’an dernier (540 millions d’euros, dont 127 millions d’actions nouvelles). Un peu plus tôt, le spécialiste du béton préfabriqué Consolis avait, pour sa part, enregistré son document de base auprès de l’AMF, première étape d’une augmentation de capital anticipée d’un montant brut projeté de 135 millions d’euros. «Si, à ma connaissance, aucune autre opération de taille conséquente n’est attendue d’ici à décembre, quelques dossiers sont en préparation pour le début de l’année 2019», confie Cyril Revenu, responsable ECM pour la France chez HSBC. A près d’un milliard d’euros, le montant actuel anticipé des opérations pour 2018 reste bien éloigné des niveaux atteints l’an dernier, de près de 2,5 milliards d’euros.