Actualités

CESSION DE CRÉANCES

Smart Tréso Conseil et Eurotitrisation victimes d’une fraude aux fausses factures

Option Finance - 07 mai 2021

L’affaire tombe au plus mauvais moment pour Eurotitrisation. Alors que cette société de gestion, acteur majeur du marché français de la titrisation, vient d’être retenue pour piloter le fonds de place qui logera les « prêts participatifs Relance », elle pourrait être prochainement assignée en justice. Depuis plusieurs années, elle gérait un fonds, chargé de racheter des factures détenues par des PME. Ces factures étaient au préalable sélectionnées par une filiale d’Entrepreneur Invest, Smart Treso Conseil. Pour financer ses rachats de créances, le véhicule émettait des obligations, qui étaient ensuite vendues à des investisseurs.

Or près de 30 % en valeur des créances achetées par ce fonds seraient de fausses factures, éditées par une entreprise spécialisée dans la rénovation d’ascenseurs et pour laquelle des experts du chiffre avaient décelé des irrégularités comptables. « Au-delà des doutes quant à la qualité du contrôle effectué tant par Smart Treso Conseil que par Eurotitrisation, il est surprenant de constater que ces deux acteurs, qui avaient pourtant identifié des anomalies dès la fin 2020, n’ont prévenu les investisseurs finaux qu’en février dernier », témoigne une source proche du dossier. Ces investisseurs pourraient engager des poursuites à l’encontre non seulement d’Eurotitrisation, mais aussi de Smart Treso Conseil et de conseillers ayant participé à la commercialisation du fonds.