Actualités

Covid-19

Un impact variable sur les comptes trimestriels au sein du SBF 120

Option Finance - 15 juin 2020

D’après l’observatoire de l’information financière de l’association ATH, si 13 % des sociétés du SBF 120 ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de plus de 5 % au premier trimestre 2020 par rapport à la même période en 2019, 38 % d’entre elles ont vu celui-ci diminuer de plus de 5 % ! Les secteurs du luxe, des transports, de l’hôtellerie et de l’automobile sont parmi ceux les plus affectés. Arcelor Mittal (- 22,6 %), Faurecia (- 19,7 %) et Renault (- 19,2 %) ont subi les baisses d’activité les plus importantes. Les groupes travaillant fortement avec la Chine ont eux aussi été particulièrement touchés au premier trimestre, mais plusieurs d’entre eux, comme LVMH ou Schneider, anticipent désormais un rebond pour fin juin. A l’inverse, le secteur de la santé est celui qui a le plus bénéficié de la crise. Satorius Stedim (+ 22,3 %), bioMérieux (+ 20,8 %) et Dassault Systèmes (+ 17 %) ont vu leur chiffre d’affaires grimper au premier trimestre.

Pour expliquer ces évolutions, toutes les entreprises évoquent la crise sanitaire, bien que le confinement n’ait commencé que mi-mars. Parmi les entreprises les plus touchées par cette situation, plusieurs ont annoncé des plans d’économies, des réductions d’investissement, des baisses de rémunérations des dirigeants et une diminution – voire une annulation – des dividendes.