Actualités

PROFITABILITÉ

Une mauvaise année pour les banques européennes

13 décembre 2019 - optionfinance.fr

Avec un retour sur fonds propres (RoE) moyen de 6,7 % durant les neuf premiers mois de 2019, en recul de 1 % sur un an, les 20 plus grandes banques américaines ont enregistré une rentabilité «loin d’être exceptionnelle», retiennent les analystes de Fitch Ratings dans une note parue la semaine dernière. Alors que plusieurs établissements ont révisé cette année à la baisse leur objectif de profitabilité, à l’instar de BNP Paribas, l’agence de notation n’anticipe guère d’embellie notable sur ce front à court terme. «Compte tenu de la nécessité pour les banques de maintenir des ratios de fonds propres élevés et des perspectives de croissance des résultats des entreprises plus faibles, il sera difficile d’atteindre durablement des niveaux de RoE à deux chiffres, à moins que les établissements prennent davantage de risques ou procèdent à de nouvelles coupes drastiques dans leurs coûts», prévient-elle. D’après Fitch Ratings, le redressement de la rentabilité passera principalement soit par un recentrage des banques sur leurs activités les plus profitables, soit par la mise en place de partenariats avec des concurrents ou des entreprises technologiques pour se positionner ou se renforcer sur certains métiers afin d’accroître leurs revenus, soit les deux.