Actualités

Fonds propres

Une multitude d’acteurs pour financer les TPE-PME européennes

Option Finance - 02 avril 2021

Les acteurs du financement en fonds propres des TPE et des PME diffèrent significativement d’un pays européen à l’autre, selon une récente étude comparative de la direction générale du Trésor (DGT) qui ne tient pas compte de la France. En Allemagne, quelque 300 sociétés d’investissement privées financent chaque année plus de 1 000 entreprises, alors qu’en Suède ce marché est partagé entre quelques fonds d’investissement. Et si les fonds de capital-risque et de capital-développement sont présents en très grand nombre outre-Manche, ce n’est pas le cas en Espagne. En Italie, les fonds collectés par les acteurs du capital-développement proviennent encore majoritairement d’investisseurs domestiques, tandis que, aux Pays-Bas, ils émanent avant tout de financeurs internationaux. Quoiqu’ils diffèrent sensiblement par leur nature, ces acteurs ont adopté des politiques d’investissement relativement semblables l’an dernier : ils se sont concentrés avant tout sur leurs portefeuilles existants ou se sont tournés vers des secteurs épargnés par la crise sanitaire et économique, à l’instar de la Tech, de la santé ou des énergies renouvelables. Leur action a par ailleurs été soutenue par des dispositifs d’investissement en fonds propres publics, comme en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni.