Actualités

Crédits syndiqués

Volatilité, restructurations et indices de référence au menu de 2021

Option Finance - 11 décembre 2020

Alors que les premières tensions ont commencé à se faire ressentir depuis la rentrée de septembre sur le marché européen des crédits syndiqués aux entreprises (hausse des marges des emprunteurs, baisse des maturités proposées, etc.), la Loan Market Association (LMA) vient de publier les résultats de son enquête sur les perspectives des banquiers pour 2021. Selon 75 % d’entre eux, les conditions qui seront offertes à leurs clients dépendront très largement de la situation macroéconomique, plus particulièrement des effets de la crise de la Covid-19 sur la reprise et des conséquences du Brexit sur le PIB du Royaume-Uni et celui de la zone euro. En raison d’un environnement général qui devrait rester dégradé, les spécialistes de la syndication s’attendent toutefois à ce que la volatilité soit forte sur leur marché et à ce qu’une partie importante de leur activité de l’an prochain soit générée par des opérations de restructuration de lignes existantes. Enfin, sur un plan réglementaire, l’un des principaux enjeux de 2021 concernera le remplacement à venir des indices de référence aujourd’hui utilisés dans les financements bancaires. Tandis que le taux Libor est censé disparaître à partir de la fin 2021, cette hypothèse devra en effet être impérativement prévue dans les documentations juridiques des nouveaux crédits et intégrée dans les contrats existants par le biais d’un avenant.