Bourse

Sociétés

2019 débute fort pour LVMH

AOF - 11 avril 2019

(AOF) - "Encore !" commente aujourd'hui l'analyste de JPMorgan, résumant parfaitement les réactions des brokers à la publication des ventes de LVMH (+4,61% à 344,95 euros). Hier soir, le groupe a, une nouvelle fois, dévoilé un chiffre d'affaires trimestriel au-delà de toutes les espérances. Les ventes du numéro un mondial du luxe ont progressé de 11% en organique, marquant une accélération par rapport à la hausse de 9% du quatrième trimestre 2018. Le consensus tablait sur une hausse de 9%. En données publiées, le chiffre d'affaires atteint 12,5 milliards d'euros, en progression de 16%.

Le numéro un mondial du luxe peut compter sur l'appétit toujours plus vorace des Chinois pour la marque phare de sa branche Mode et Maroquinerie, Louis Vuitton, qui est aussi sa principale source de profit.

En effet, la croissance organique de cette division, qui intègre également des marques comme Christian Dior, Celine, Fendi, Loewe et Berluti, est ressortie à 15%, au-dessus des attentes du marché qui tablait sur + 12%. 

Autre bonne surprise, sa deuxième branche la plus rentable, les vins et spiritueux, a rebondi. Après une décroissance organique de 1% au dernier trimestre 2018, elle a grimpé de 9% sur les trois premiers mois de 2019. 

LVMH a expliqué que les cuvées de prestige avaient connu une performance particulièrement bonne, notamment aux Etats-Unis et au Japon. L'activité a bénéficié par ailleurs d'une politique ferme de hausse de prix. Le cognac Hennessy a vu enfin ses volumes augmenter de 11 %.

Si JPMorgan a confirmé sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 355 euros sur la valeur, d'autres ont ajusté à la hausse leurs prévisions.

Ainsi, Société Générale a relevé sa recommandation sur le titre de Conserver à Achat et porté son objectif de cours à 385 euros. De son côté, Deutsche Bank a revu à la hausse son objectif de cours de 310 à 330 euros tout en maintenant sa recommandation Conserver.

Seul bémol, Invest Securities a salué un "modèle unique par sa puissance et son rayonnement tant en termes de positionnement sectoriel que géographique", mais rappelé que "ce qui est beau est cher".

Aussi, le broker, jugeant "la prime au leader bien valorisée", s'est-il contenté de relevé son objectif de cours de 265 à 305 euros tout en réitérant sa recommandation Neutre.