Bourse

Marchés

2019 s'annonce de bon augure pour les commerces de luxe en France, souligne Cushman & Wakefield

AOF - 05 juin 2019


(AOF) - Avec une croissance de 2% en un an, le marché mondial du luxe a été porté par le dynamisme des segments de la gastronomie et des articles personnels de luxe (260 milliards d’euros de dépenses en 2018) souligne Cushman & Wakefield. Le territoire européen concentre un tiers de ce montant à la faveur d’une activité touristique dense, (la France totalise 3,5% des arrivées touristiques mondiales). L’Ile-de-France et Paris ont bénéficié d’un regain de visiteurs en 2018, confortant ainsi les perspectives d’évolution du marché sur l’année écoulée.

Les événements socio-économiques de ces derniers mois risquent cependant de complexifier le choix d'implantation des enseignes, tempère le fournisseur de services dédiés à l'immobilier d'entreprise.

e dynamisme des engagements observés ces dernières années a mécaniquement accéléré le rythme des ouvertures de boutiques de luxe en 2018 avec 40 inaugurations, en hausse de 11% par rapport à 2017. Paris reste la première destination française des enseignes de luxe avec 37 ouvertures, soit plus de 90% des inaugurations de l'année.

La rue Saint-Honoré conforte sa position dominante sur le marché parisien avec 13 ouvertures et contribue à renforcer le marché de la rive droite où se concentre depuis plusieurs années la majorité des flux d'une clientèle internationale, observe Cushman & Wakefield.

Ces deux dernières années ont été particulièrement productives sur le terrain des engagements, qui devraient se matérialiser d'ici 2020 par un nombre conséquent d'ouvertures : 43 inaugurations sont d'ores et déjà annoncées pour 2019, précise le groupe.

Ces perspectives rassurantes pour les mois à venir ne lèvent pas les interrogations liées à l'évolution du tourisme international, notamment des visiteurs chinois, ainsi que les potentielles conséquences de l'effet " Brexit " sur le marché français, conclut Cushman & Wakefield.