Bourse

Sociétés

A suivre aujourd'hui... AB SCIENCE

AOF - 28 décembre 2020


(AOF) - Fin d'année tonitruante pour AB Science. Grâce à une étude très encourageante sur Alzheimer, AB Science a bondi en décembre de 120% à près de 22 euros, pour atteindre son plus haut niveau depuis plus de sept ans. Depuis le début de l'année, la biotech a flambé de 280%. Une belle revanche pour l'inventeur du masitinib, une molécule qui cible les cellules essentielles de l'immunité après trois années très difficiles.

AB Science a essuyé une salve de mauvaises nouvelles (doutes sur les bonnes pratiques et la qualité des études en France, suspension provisoires de ces études, refus de l'Europe d'autoriser le masitinib dans la mastocytose (oncologie), suspicion de délit d'initiés du management).

Le titre a atteint fin décembre 2018 son plus bas record de 3,1 euros avant de rebondir dans le sillage de nouvelles encourageantes sur le plan réglementaire et en termes de R&D. 

Le masitinib pourrait en effet soigner ou participer aux soins de nombreuses maladies graves, dont certains cancers, l'asthme,  la sclérose latérale amyotrophique (SLA), les formes progressives de la sclérose en plaques, la Covid et...Alzheimer.

En décembre, AB Science a en effet annoncé que l'étude de phase 2B/3 évaluant le masitinib chez des patients atteints de la maladie d'Alzheimer, sous sa forme légère ou modérée, avait atteint son critère d'évaluation principal prédéfini. L'étude a démontré que le masitinib a généré un effet statistiquement significatif par rapport au contrôle sur le critère principal, à savoir la variation du score ADAS-Cog, un score qui mesure l'effet sur la cognition et la mémoire.

L'étude a également démontré que le masitinib a généré un effet statistiquement significatif sur le score ADCS-ADL, un score qui évalue l'autonomie et les activités de la vie quotidienne.

Un nouveau brevet a été déposé sur la base des résultats de l'étude AB09004. Ce brevet, s'il est accordé, permettrait à AB Science de conserver des droits exclusifs sur l'utilisation du masitinib dans la maladie d'Alzheimer jusqu'en 2041.