Bourse

Sociétés

A suivre aujourd'hui... ADP

AOF - 10 décembre 2020


(AOF) - Le groupe ADP a proposé un nouveau projet d’accord de rupture conventionnelle collective qui a été soumis au cours des deux dernières semaines à la négociation avec les organisations syndicales représentatives. L’exploitant d’aéroports est parvenu à recueillir les signatures à l'unanimité des organisations syndicales représentatives. L'accord, qui doit désormais être validé par la Direccte, fixe à 1 150 le nombre maximum de départs volontaires dont 700 ne seront pas remplacés.

Dans ce cadre, la direction s'engage à ce qu'aucun départ contraint pour motif économique n'ait lieu jusqu'au 1er janvier 2022.

" Cet accord s'inscrit dans l'objectif poursuivi dès le début des négociations sociales : sauvegarder durablement l'entreprise et préserver ses compétences tout en évitant des départs contraints ", indique ADP.