Bourse

Sociétés

A suivre aujourd'hui... EUTELSAT

AOF - 31 octobre 2019


(AOF) - Le chiffre d'affaires du premier trimestre d'Eutelsat est ressorti à 317,6 millions d'euros, en baisse de 5,2 % sur une base publiée et de 6 % sur une base comparable. Le chiffre d'affaires des cinq activités opérationnelles (hors Autres Revenus) s'établit à 316,5 millions d'euros, en baisse de 6,2 % sur une base comparable compte tenu d'un effet périmètre négatif à hauteur d'environ 0,5 point (effet de la cession de la participation d'Eutelsat dans le satellite Eutelsat 25B) et d'un effet de change positif d'environ 1,5 point.

Par rapport au quatrième trimestre 2018-19, le chiffre d'affaires des cinq activités opérationnelles est en repli de 3,7 % sur une base comparable.

Le carnet de commandes s'établit à 4,2 milliards d'euros au 30 septembre 2019, contre 4,7 milliards d'euros au 30 septembre 2018 et 4,4 milliards d'euros au 30 juin 2019, reflétant la consommation naturelle du carnet de commandes en l'absence de renouvellements significatifs de contrats Vidéo.

Le carnet de commandes au 30 septembre 2019 n'inclut pas encore les engagements fermes de capacité pluriannuels obtenus sur le satellite Eutelsat 10B récemment commandé.

Le carnet de commandes équivaut à 3,2 fois le chiffre d'affaires de l'exercice 2018-19 et la Vidéo représente 75% du total.

Si le groupe attendait une tendance de chiffre d'affaires plus favorable en deuxième partie d'année, la performance du premier trimestre est néanmoins légèrement inférieure à ses attentes, notamment en raison de la détérioration des tendances dans l'application Données & Vidéo Professionnelle et du retour inattendu de quelques répéteurs en Russie.

Dans ce contexte, sur la base d'un plan de déploiement nominal, Eutelsat maintient son objectif d'un chiffre d'affaires des activités opérationnelles compris entre 1,28 et 1,32 milliard d'euros pour l'exercice 2019-2020, avec toutefois une probabilité accrue de se situer dans la moitié inférieure de cette fourchette.

Tous les autres éléments des perspectives financières sont confirmés.