Bourse

Sociétés

A suivre aujourd'hui... ROTHSCHILD & CO

AOF - 13 mars 2019


(AOF) - Rothschild & Co a enregistré en 2018 une progression de 21% du résultat net, part du groupe, à 454 millions d’euros et de 17% du résultat d’exploitation à 535 millions d’euros. Les revenus sont en hausse de 3% à 1,976 milliard d’euros. Dans le conseil financier, le résultat d’exploitation, en excluant le montant relatif aux investissements liés au développement de l’activité de fusions-acquisitions en Amérique du Nord, s’est élevé à 255 millions d’euros (2017 : 211 millions d’euros), soit une marge opérationnelle de 20,0% (2017 : 17,8%).

En Banque privée et gestion d'actifs, le résultat d'exploitation, hors coûts d'intégration de Martin Maurel (2018 : 9 millions d'euros, 2017 : 27 millions d'euros) s'est établi à 85 millions d'euros en 2018 contre 81 millions d'euros en 2017.

La collecte nette totale, de 1,5 milliard d'euros, n'a pas permis de compenser, en dépit d'un modeste effet de change positif, les performances négatives des marchés du dernier trimestre 2018. De cela, il résulte une baisse de 4 milliards d'euros, ramenant les actifs sous gestion à 64,8 milliards d'euros au 31 décembre 2018, à comparer avec 67,3 milliards d'euros, un an plus tôt.

L'activité de Capital-investissement et dette privée a généré un résultat d'exploitation de 102 millions d'euros en 2018 (2017 : 120 millions d'euros), correspondant à une marge opérationnelle de 59% (2017 : 65%). Cette baisse est le reflet de moindres revenus liés à la performance des investissements, notamment suite à la cession d'un investissement ancien dans la Banque de Qingdao, qui avait généré 13 millions d'euros de profit en 2017.

S'agissant des perspectives dans le Conseil financier, tout en considérant que la conjoncture demeure porteuse pour ce métier, Rothschild & Co reste attentif aux signes marquant éventuellement un point d'inflexion du cycle.

En Banque privée, il anticipe une augmentation de la collecte nette dans les principales régions où il opère.

Enfin, l'activité de Capital-investissement et dette privée entend poursuivre la croissance de ses actifs sous gestion et maintenir sa forte contribution aux résultats du groupe.

" Si l'année 2018 a été excellente, 2019 s'annonce plus difficile en raison des incertitudes grandissantes entourant l'environnement macro-économique et de leur impact sur les marchés financiers. Nous continuerons à nous concentrer sur notre stratégie de développement de nos trois métiers et sur l'amélioration des synergies entre ces derniers, tout en restant attentifs à la maîtrise des coûts en cas de détérioration des conditions de marché ", a conclu Rothschild & Co.