Bourse

Sociétés

A suivre aujourd'hui... SANOFI

AOF - 11 juin 2019


(AOF) - Dans le cadre d'une étude de phase III évaluant des adultes atteints de diabète de type 2 inadéquatement contrôlé par des agonistes des récepteurs GLP-1, Soliqua/Suliqua (insuline glargine 100 unités/ml et lixisénatide) a atteint l'objectif principal de l'étude en permettant aux patients d'obtenir une réduction statistiquement supérieure du taux de glycémie moyen (HbA1c) après 26 semaines, comparativement aux patients maintenus sous agoniste des récepteurs GLP-1.

La plupart des patients passés sous un traitement par Soliqua ont atteint un taux moyen de glycémie (HbA1c) inférieur à 7 %, la valeur cible recommandée par l'ADA, comparativement à ceux qui ont poursuivi leur traitement par agoniste des récepteurs GLP-1. Les patients passés sous Soliqua ont également été plus nombreux à atteindre le critère d'évaluation composite de l'étude, à savoir un taux d'HbA1c inférieur à 7 %, sans épisode d'hypoglycémie symptomatique documenté (faible concentration de sucre dans le sang).

L'étude a permis de dégager un profil de tolérance cohérent avec ceux des traitements étudiés : les événements indésirables les plus fréquents ont été des événements gastro-intestinaux (nausées, diarrhée et/ou vomissements) et des épisodes d'hypoglycémie.

" Nous nous engageons à proposer aux personnes diabétiques un large éventail de solutions afin de personnaliser leur prise en charge ", a indiqué Rachele Berria, Responsable Global, Affaires Médicales Diabète de Sanofi. " Cette étude est la première à comparer Soliqua à des agonistes des récepteurs GLP-1, administrés chaque jour ou une fois par semaine, et elle apporte aux médecins de nouvelles données sur lesquelles ils pourront se fonder lorsqu'ils envisageront de prescrire Soliqua dans le cadre d'un plan de traitement personnalisé. "