Bourse

Sociétés

A suivre aujourd'hui... STENTYS

AOF - 14 janvier 2019


(AOF) - Stentys a bondi vendredi de 15,8% à 0,531 euro après l'annonce d'une forte hausse de ses ventes. Le fabricant de stents a réalisé au quatrième trimestre 2018 un chiffre d’affaires de 2,965 millions d’euros, en hausse de 58,4% à données publiées. Gilbert Dupont tablait sur une progression de 32,5% à 2,479 millions. En pro forma, les ventes accusent un repli de 6%, mais le courtier redoutait une baisse bien plus marquée (-22,4%). Sur l'année, le chiffre d'affaires de la medtech est ressorti à 8,873 millions, en hausse de 26,1% à données publiées et en repli de 12,5% en pro forma.

 

 

" La dynamique positive des ventes des produits Minvasys sur ce dernier trimestre 2018 confirme la pertinence de cette acquisition et de notre stratégie ", a commenté le directeur général du groupe, Christophe Lottin.

Effectivement, la gamme de produits de Minvasys affiche une croissance de 30% sur le quatrième trimestre 2018 et +5% sur l'année 2018 en pro forma.

Toutefois, cette activité soutenue n'a pas permis de compenser la baisse des ventes du stent Xposition S de -19% en pro forma au quatrième trimestre.

"Ces chiffres, même s'ils sont encore insuffisants, confirment la pertinence du rapprochement avec Minvasys et la stratégie mise en place par le management (harmonisation de l'offre commerciale, restructuration de la société, rationalisation des dépenses…)", a commenté ce matin Gilbert Dupont.

Concernant le niveau de trésorerie, il s'élève à 9,9 millions d'euros au 31 décembre 2018, contre 10,5 millions d'euros au 30 septembre 2018. Pour le broker, ce niveau reflète une bonne maîtrise des dépenses et offre une visibilité financière plutôt confortable pour poursuivre le redressement des ventes.

La situation semble s'améliorer légèrement et le discours du management est plus positif qu'au troisième trimestre. Cependant note l'analyste, l'environnement de marché reste difficile avec une pression tarifaire forte en lien avec une concurrence agressive et une banalisation des produits.

La visibilité sur une réelle inflexion de tendance est toujours très limitée, poursuit Gilbert Dupont qui conserve une attitude prudente sur le dossier et réitère son opinion Alléger et son objectif de cours de 0,4 euro.