Bourse

Sociétés

A suivre aujourd'hui... VIVENDI

AOF - 07 août 2019


(AOF) - Vivendi sera a surveillé aujourd'hui. Le groupe a annoncé hier être entré en négociations préliminaires pour la vente d’une participation de 10% du capital de sa maison de disques Universal Music Group (UMG) au chinois Tencent Holdings Limited. Un premier pas pour le groupe de médias et de divertissements français, qui prévoit de céder à plusieurs partenaires une participation à hauteur de 50% de sa pépite. A la Bourse de Paris, l’annonce a suscité l’enthousiasme des investisseurs et fait bondir le titre de +3,96% à 24,93 euros.

Concrètement, les discussions menées avec Tencent s'appuient sur une valeur d'entreprise de 30 milliards d'euros pour 100% d'UMG sur une base totalement diluée. Si ces dernières aboutissent, Tencent disposerait, de plus, d'une option d'achat d'un an pour acquérir une participation supplémentaire de 10 % au même prix et dans les mêmes conditions.

En parallèle, les groupes ont indiqué étudier différents domaines de coopération commerciale à caractère stratégique.

"Vivendi est très intéressé par la possibilité d'une coopération renforcée qui permettra à UMG de bénéficier des opportunités de croissance qu'offrent la numérisation et l'ouverture de nouveaux marchés", précise le groupe dans un communiqué.

Avec Tencent, Vivendi espère renforcer la promotion des artistes d'UMG, mais aussi rechercher et promouvoir de nouveaux talents sur de nouveaux marchés.

Un partenariat stratégique, qui s'avèrerait créateur de valeur à la fois pour Tencent et UMG. Une annonce de bon augure d'autant qu'UMG se porte bien.

Fin juillet, Vivendi publiait des résultats semestriels en nette progression, soutenus par la solide performance de sa maison de disques. Sur la période, UMG a dégagé un chiffre d'affaires de 3,258 milliards d'euros, en hausse de 18,6% à taux de change et périmètre constants.

A cette occasion, Vivendi avait indiqué avoir choisi les banques conseils du groupe et établi plusieurs contrats avec des éventuels partenaires stratégiques. Ce jour, il précise poursuivre le processus de cession d'une participation minoritaire supplémentaire d'UMG à d'autres partenaires potentiels, sans donner d'informations supplémentaires.