Bourse

Sociétés

AB SCIENCE réduit ses pertes au premier semestre 2020

AOF - 30 septembre 2020


(AOF) - AB Science a réduit ses pertes au premier semestre 2020 de 32,4% par rapport à l'an passé à la même époque. Celles-ci sont en effet tombées à 8,8 millions d'euros. Le déficit opérationnel s'est lui aussi réduit, passant de 10,58 millions d'euros il y a un an, à 6,9 millions au semestre dernier. Les produits d’exploitation, exclusivement constitués du chiffre d’affaires lié à l’exploitation d’un médicament en médecine vétérinaire, se sont élevés au 30 juin 2020 à 807 000, contre 791 000 un an plus tôt, soit une augmentation de 2%.

Les charges opérationnelles ont reculé de 32,3%, les charges de commercialisation de 18,5%, les charges administratives de 3,6%, et les frais de recherche et développement ont baissé de 36,2% au premier semestre sur un an.

AB Science a également enregistré une position de trésorerie de 10,6 millions d'euros au 30 juin 2020, à laquelle s'ajoutent 4,1 millions d'euros de crédit d'impôt recherche 2019 à recevoir de l'administration fiscale. La consommation de trésorerie s'établit à 8,1 millions d'euros au premier semestre 2020, contre 11,2M€ au premier semestre 2019 (-27%).

Par ailleurs, le 1er septembre 2020, le Conseil d'administration s'est réuni et a décidé, sur délégation de la vingt-et-unième résolution de l'assemblée générale mixte du 31 août 2020, d'émettre 5,8 millions d'actions de préférence de catégorie D3 au profit d'Alain Moussy, PDG d'AB Science, et 200.000 actions de préférence de catégorie D3 au profit de Laurent Guy, directeur financier du groupe.

AB Science affirme continuer à allouer la majeure partie de ses ressources à la poursuite du développement du masitinib, sa molécule la plus avancée, et anticipe l'initiation d'une phase 1/2 dans les leucémies myéloïdes aigues réfractaires avec une nouvelle molécule développée par AB Science