Bourse

Sociétés

ABN AMRO veut supprimer 15% de ses effectifs

AOF - 30 novembre 2020


(AOF) - ABN Amro a annoncé son intention de réduire ses effectifs de 15% d'ici 2024, ce qui représente environ 2 800 personnes, dans le cadre de la présentation de son plan stratégique. La baisse des effectifs entre dans ses mesures de réduction des coûts : 700 millions d'euros d'économies sont attendus d'ici 2024. A cet horizon, ils seront ramenés à un maximum de 4,7 milliards par an. La banque néerlandaise prévoit 300 millions d'euros d'investissements stratégiques et des provisions pour restructuration d'environ 150 millions d'euros jusqu'en 2023.

En août, ABN Amro avait annoncé sa décision d'abandonner complètement les activités de financement du commerce et des matières premières. Celles concernant les secteurs des ressources naturelles et du transport et de la logistique se concentreront uniquement sur les clients du nord ouest de l'Europe.

" Nous nous concentrerons sur des segments attrayants aux Pays-Bas et dans le nord-ouest de l'Europe, où nous pouvons nous développer de manière rentable. Aux Pays-Bas, nous nous développerons dans les segments des clients fortunés, des clients aisés et des moyennes et grandes entreprises " a précisé la banque.  En Europe du Nord-Ouest, la banque compte tirer parti de son expertise nationale dans la transition énergétique, le numérique et la mobilité.

Elle reste ouverte à des opportunités d'acquisition, en particulier dans le domaine de la banque privée.

La banque vise un ratio de fonds propres durs de 13% et prévoit de réaliser des rachat d'actions s'il dépasse 15%, sous condition de recevoir les autorisations réglementaires.

Le plan stratégie doit lui permettre d'atteindre une rentabilité des fonds propres d'environ 8% en 2024 et ABN Amro envisage d'atteindre 10% une fois les taux d'intérêt normalisés. Elle compte également distribuer 50% de son bénéfice net sous forme de dividendes.