Bourse

Sociétés

ACCOR n’est pas en mesure de donner un objectif annuel d’excédent brut d’exploitation

AOF - 22 octobre 2020


(AOF) - Accor a réalisé jeudi soir son point d’activité au titre du troisième trimestre 2020. Ainsi, le groupe hôtelier a publié un chiffre d’affaires de 329 millions d’euros pour la période, soit une chute de 68,7% à données publiées sur un an et de 63,7% à données comparables. Ces chiffres traduisent l’impact de la crise du Covid-19. Lors du troisième trimestre, le RevPAR (revenu par chambre disponible, un indicateur clef du secteur) a reculé de 62,8%. Cela traduit néanmoins une amélioration séquentielle importante après un deuxième trimestre difficile (RevPAR en baisse de 88,2%).

" Cette amélioration traduit la reprise de l'activité dans l'ensemble des régions, et notamment en Europe durant la période estivale ", a expliqué Accor.

" Néanmoins, le reflux de la clientèle loisirs combiné à la mise en place de nouvelles restrictions depuis la fin du mois d'août a entrainé un tassement de cette reprise au cours du mois de septembre ", a ajouté le groupe.

À fin septembre 2020, Accor dispose d'un parc hôtelier de 750 135 chambres (5 121 hôtels) et d'un pipeline de 208 000 chambres (1 192 hôtels) à 75% dans les marchés émergents. À fin septembre, 90% des hôtels du groupe étaient ouverts, soit plus de 4 600 unités.


Contrairement à ses habitudes, Accor n'est pas en mesure de communiquer d'objectif annuel d'excédent brut d'exploitation (EBE). Il a toutefois confirmé ses indicateurs de sensibilité opérationnelle pour l'année 2020 avec une sensibilité de l'EBE par point de RevPAR inférieure à 20 millions d'euros et une consommation de liquidité mensuelle à 80 millions d'euros.