Bourse

Sociétés

ADP cible une progression de 50% à 60% du résultat opérationnel courant d'ici 2025

AOF - 05 avril 2019


(AOF) - En passe d’être privatisé, ADP (+1,35% à 180,40 points) a organisé aujourd’hui une réunion investisseurs au cours de laquelle ont été présentés ses objectifs 2025. Entre l’année dernière et cette date, l’opérateur d’aéroports anticipe une croissance de 50% à 60% du résultat opérationnel courant pour un chiffre d’affaires en augmentation de 40% à 50%. Ces projections financières reposent sur une croissance de 2,6% par un an du trafic passagers à Paris entre 2021 et 2025 et le développement de sa présence à l'international.

Il devrait y réaliser entre 35% et 40% de son résultat opérationnel d'ici 6 ans contre 27% en 2018. De 25 aéroports exploités dans le monde, ADP affiche comme ambition d'en gérer de 35 à 40 en 2025 représentant un trafic de 400 à 450 millions de passagers.

Le groupe prévoit de financer ce développement en dehors de l'Hexagone entre 2021 et 2025 grâce à la trésorerie générée.

Au cours de cette période, le gestionnaire d'aéroports compte d'investir 7,7 milliards d'euros, dont 6 milliards pour le périmètre régulé.

Sur cette somme, 600 millions d'euros seront consacrés à l'immobilier, ADP disposant d'un potentiel foncier très important : 1,543 million de mètres carrés de surfaces constructibles. ADP comptabilise 180 000 mètres carrés de projets en cours et 276 000 mètres de projets à livrer d'ici 2025. Il verra ainsi la surface de son parc tertiaire augmenter de 60%.

En dépit des investissements envisagés, le groupe prévoit de conserver sa note de crédit investment grade A+ (S&P Global Ratings), ce qui implique un ratio dette financière nette sur Ebibta " toujours inférieur " à 4.

Les actionnaires n'ont pas non plus été oubliés, les projections du groupe se fondent sur un taux de distribution de dividende de 60%.