Bourse

Sociétés

ADP : perte nette de 543 millions au premier semestre

AOF - 27 juillet 2020


(AOF) - ADP a publié une perte nette (part du groupe) de 543 millions d'euros au premier semestre 2020 après +250 millions à la même période l'an passé. L'Ebitda ressort en forte baisse de 94,9% à 39 millions. Le chiffre d'affaires est, pour sa part, de 1,168 milliard, soit un repli de 46,5%. Très impacté par la crise liée à la pandémie de Covid-19 le groupe aéroportuaire a précisé que le trafic du groupe a baissé de 62,2% à 19,8 millions de passagers dans ses aéroports parisiens.

Le résultat opérationnel courant est de -566 millions d'euros contre +453 millions au premier semestre 2019.

Le groupe précise avoir effectué des dépréciations sur des actifs en France et à l'international pour un montant de 201 millions d'euros (en résultat net part du groupe), dont 191 millions d'euros d'impact sur le résultat opérationnel courant (avant impôts).

"Au cours du 1er semestre, le trafic du groupe a baissé de 57,5 %, avec un total de 48,2 millions de passagers. Les mois d'avril et mai ont connu un trafic quasiment nul et la reprise du trafic a été lente aux mois de juin et de juillet " a déclaré Augustin de Romanet, le président-directeur général d'Aéroports de Paris – Groupe ADP.

Avant d'ajouter " Le Groupe ADP a réussi à stabiliser sa situation financière. Par ailleurs, il a conclu la prise de participation dans le groupe aéroportuaire indien GMR Airports, dans des conditions révisées à la baisse pour tenir compte de l'impact de la pandémie, ouvrant la voie d'un nouveau partenariat industriel qui sera un relais de croissance pour le futur. Cette crise comporte des effets économiques structurels sur le transport aérien avec une menace sanitaire persistante. Dans ce nouvel environnement opérationnel et financier, le Groupe ADP va revoir ses orientations stratégiques afin de redonner à l'entreprise la capacité de renouer avec une croissance rentable et durable."