Bourse

Sociétés

ADP propose un plan d’investissement de 6 milliards d’euros sur 5 ans

AOF - 03 avril 2019


(AOF) - Le groupe ADP a fait part hier soir de ses propositions détaillées pour le contrat de régulation économique (CRE) portant sur la période 2021-2025. Le document est d’importance car il fixe le plan d’investissement du périmètre régulé et l’évolution des redevances aéroportuaires facturées aux compagnies aériennes. Ce contrat devra être validé par l’autorité de régulation ASI et signé avec l’Etat français à l’été 2020.

Dans le détail, ADP se propose de réaliser un plan d'investissements d'un montant de 6 milliards d'euros entre 2021 et 2025 pour ses aéroports parisiens (Orly, Roissy-Charles de Gaullle et le Bourget). C'est tout bonnement le double du montant prévu dans le CRE en cours (2016-2020).

Ce plan d'investissement permettra notamment la refonte des accès routiers, en démarrant la construction du terminal 4 de Paris-Charles de Gaulle et en aménageant la partie Ouest de la plate-forme de Paris-Orly.

Le groupe entend ainsi accueillir un trafic passagers en hausse de 2,6% en moyenne sur la période 2021-2025 (dont 3,5% sur le trafic international) pour ses plateformes parisiennes.

Pour les financer, ADP souhaite une évolution annuelle des tarifs des redevances égale à l'inflation augmentée de 1,35 point en moyenne.

" Ainsi, en dépit du doublement du montant des investissements, la trajectoire d'évolution tarifaire demeure modérée, à un niveau inférieur à la moyenne constatée pour les gestionnaires d'aéroports comparables ", plaide ADP.

Enfin, dans le cadre de ce nouveau CRE, l'exploitant d'aéroports se fixe pour objectif un niveau de rentabilité moyenne du périmètre régulé équivalent à 5,6% .

Revenant ce matin sur le dossier, Oddo BHF a jugé la proposition d'ADP pour ce nouveau CRE " offensive ". Le bureau d'études a réitéré son opinion Neutre sur la valeur, ainsi que son objectif de cours de 181 euros.