Bourse

Sociétés

AIR FRANCE-KLM : compromis en vue sur la gouvernance ?

AOF - 18 février 2019

(AOF) - Un accord sur la gouvernance entre Air France-KLM (-0,44% à 10,13 euros) et sa filiale KLM serait-il en vue ? C’est ce qu’avance la Tribune. Selon le média, la situation serait en passe de se débloquer grâce au compromis trouvé entre les différentes parties prenantes, et notamment Ben Smith, le nouveau directeur général du groupe aérien, et Pieter Elbers, le président du directoire de KLM. Ben Smith proposerait de renforcer la coopération entre Air France et KLM sur plusieurs secteurs clés comme la flotte, sans toucher aux structures d'organisation actuelles, selon La Tribune.

Pieter Elbers aurait donné son accord au projet, selon le média, qui ajoute que le maintien à son poste à la fin de son mandat fin avril serait désormais en ballotage favorable.

Début février, des rumeurs de presse indiquaient que la direction d'Air France-KLM s'interrogeait sur l'opportunité de reconduire Pieter Elbers dans ses fonctions, sur fonds de divergences stratégiques avec Ben Smith.

Une importante pétition de soutien à Pieter Elbers avait alors circulé et rassemblé 25 000 signatures d'employés de KLM.

Par ailleurs, le nouveau plan de gouvernance proposerait également les nominations d'Anne Rigail, la directrice générale d'Air France, et de Pieter Elbers en tant que directeur général adjoint d'Air France-KLM, en plus de leurs fonctions au sein de leur compagnie.

Ce nouveau schéma de gouvernance pourrait être présenté dès demain en conseil d'administration.

Seule ombre au tableau : la question de l'entrée de Ben Smith au conseil de surveillance de KLM, qu'a toujours refusée KLM, ne serait toujours pas tranchée, indique la Tribune. Pour autant, Anne-Marie Couderc, la présidente non-exécutive d'Air France-KLM, tiendrait la corde pour faire son entrée au conseil de KLM, conclut le média.