Bourse

Sociétés

AIR FRANCE-KLM : pas de cession de la part de l’Etat dans l’immédiat

AOF - 27 septembre 2018


(AOF) - L’Etat français ne cèdera pas dans l’immédiat la participation de près de 14% qu’il détient dans Air France-KLM. C’est en substance le message délivré par Bruno Le Maire, ce matin, sur les ondes de France Info. « Il faut redresser Air France, c'est ça l'urgence. Il faut qu'Air France retrouve de la compétitivité, dégage des bénéfices que le climat social s'apaise à l'intérieur de ce fleuron des entreprises françaises », a expliqué le ministre de l’Economie et des Finances.

 

" Ça ne fait pas partie de la feuille de route de Ben Smith de liquider la participation de l'Etat dans Air France, ça ne fait pas partie des options qui sont aujourd'hui sur la table. Pour le moment il n'en est pas question ", a-t-il ajouté.

" Je pense qu'il est de bonne politique de procéder étape par étape (...) L'Etat serait un bien mauvais gestionnaire s'il commençait à vendre sa participation dans une entreprise qui n'est pas au mieux de sa forme ", a conclu Bruno Le Maire.

Le responsable répondait aux propos tenus par Benjamin Smith, le nouveau directeur général d'Air France-KLM. Dans le Financial Times, ce dernier a affirmé qu'Emmanuel Macron était prêt à céder les 14% de l'Etat français, même si " certaines personnes au sein d'Air France voient dans cette participation une forme d'assurance ".