Bourse

Sociétés

AIRBUS anticipe un Ebit ajusté d'environ 7,5 milliards d'euros en 2020

AOF - 13 février 2020


(AOF) - Airbus a enregistré en 2019 une perte nette de 1,36 milliard d’euros contre un bénéfice net de 3,054 milliards d’euros en 2018. Cette année, les comptes du groupe aéronautique ont été pénalisés par une charge de 1,2 milliard d’euros liée à l’A400M, qui a été enregistrée au quatrième trimestre. L’Ebit ajusté a, lui, bondi de 19% à 6,95 milliards d’euros, soutenu par le bond de 32% de l’Ebit ajusté d’Airbus à 6,36 milliards. Le chiffre d’affaires a progressé de 11% à 70,5 milliards d’euros.

Selon le groupe, cette hausse reflète essentiellement la hausse des livraisons et un mix favorable au sein d'Airbus, ainsi que, dans une moindre mesure, l'évolution favorable des taux de change.

Le groupe aéronautique a enregistré un nombre record de livraisons d'avions commerciaux : 863 contre 800 en 2018.

Les prises de commandes consolidées en 2019 ont progressé à 81,2 milliards d'euros (2018 : 55,5 milliards d'euros), portant la valeur du carnet de commandes consolidé à 471 milliards d'euros au 31 décembre 2019 (fin décembre 2018 : 460 milliards d'euros).

Airbus proposera un dividende 2019 en hausse de 9% à 1,80 euro par action.

Cette année, Airbus prévoit de livrer environ 880 avions commerciaux.

Sur cette base, le groupe aéronautique anticipe un Ebit ajusté d'environ 7,5 milliards d'euros et un flux de trésorerie disponible avant fusions et acquisitions et financements-clients d'environ 4 milliards d'euros.

Ce dernier objectif s'entend avant le paiement de 3,6 milliards d'euros au titre de pénalités et de l'impact négatif de plusieurs centaines de millions d'euros au titre des dispositions de mise en conformité consécutivement aux différends fiscaux et juridiques.