Bourse

Sociétés

Alibaba : l'introduction en Bourse d'Ant est suspendue

AOF - 03 novembre 2020


(AOF) - Coup de tonnerre cet après-midi, la mise sur le marché d'une partie du capital d'Ant, filiale de services financiers d'Alibaba, a été suspendue. Stupeur car cette IPO s'annonçait comme la plus importante jamais réalisée, avec plus de 34 milliards de dollars levés. A Wall Street, où l'action Alibaba est aussi cotée, celle-ci chute. La suspension de l'opération a été annoncée par la Bourse de Shanghai, qui devait accueillir la valeur en même temps que celle de Hong-Kong.

Cette suspension intervient un jour après une réunion à huis clos entre des agences de régulation bancaires et financières et Jack Ma, l'actionnaire contrôlant Ant, surtout connu pour son application de paiement mobile, Alipay, et des cadres supérieurs.

Outre cette entrevue, la place de Shanghai évoque une communication de la société sur des sujets substantiels, notamment un changement dans l'environnement réglementaire pour les fintechs. De ce fait, " votre société peut ne plus remplir les conditions de l'offre et de cotation, ou les exigences de divulgation d'informations ", ajoute la Bourse chinoise. Ant a de son côté indiqué que l'opération était également suspendue à la Bourse de Hong-Kong.

Le régulateur bancaire chinois a en effet récemment publié un projet de règles sur les micro-crédits qui pourraient ralentir l'expansion et la rentabilité de l'une des activités d'Ant, qui connaît la plus forte croissance.

Cette suspension représente d'autant plus une claque pour Jack Ma, qu'il s'était livré à un véritable réquisitoire contre la réglementation financière fin octobre. " Bâle III est axé sur la gestion des risques et non sur la croissance et l'innovation. Il n'est pas conçu pour la jeune génération ou les pays en développement. Nous pouvons également voir comment Bâle III a affecté le développement de l'Europe. C'est un ensemble de règles pour un club gériatrique ", avait-il alors déclaré à propos de la réglementation boursière.