Bourse

Sociétés

ALPHABET au piquet, revenus et résultat opérationnel décevants

AOF - 04 février 2020


(AOF) - Alphabet, société-mère de Google, perd 3,43% à 1431,78 dollars, figurant ainsi dans les derniers rangs de l’indice S&P500. Si la célèbre firme Internet a continué à faire des efforts de transparence en communiquant pour la première fois les chiffres d’activité de YouTube et de son activité Cloud, elle a dévoilé des revenus et un résultat opérationnel décevants au quatrième trimestre.

Sur les trois derniers mois de 2019, le groupe américain a enregistré un bénéfice net de 10,67 milliards de dollars, soit 15,35 dollars par action, à comparer avec un bénéfice net de 8,948 milliards de dollars, soit 12,77 dollars par action, un an plus tôt.

Le bénéfice par action est supérieur au consensus s'élevant à 12,53 dollars, mais ces deux chiffres ne sont pas directement comparables. Goldman Sachs évalue les produits exceptionnels à 3,89 dollars par titre par rapport ses estimations.

La déception est patente au niveau du bénéfice opérationnel, qui a atteint 9,27 milliards de dollars, soit une marge de 20% contre respectivement 8,22 milliards de dollars et 21% au quatrième trimestre 2018. Le marché visait 9,9 milliards de dollars et 21%.

La division "autres paris", qui comprend ses projets aux perspectives de développement plus lointaines et incertaines, comme l'activité de voiture autonome, Waymo, a essuyé une perte opérationnelle de 2,03 milliards de dollars au quatrième trimestre contre une perte de 1,33 milliard de dollars, un an auparavant. UBS souligne que les pertes sont plus lourdes qu'anticipé ; il visait pour sa part - 900 millions de dollars.

Le chiffre d'affaires du groupe est un autre des points faibles de cette publication. Il a augmenté de 17 % à 46,07 milliards de dollars, ressortant en dessous des attentes de Wall Street : 46,9 milliards de dollars. Il a progressé de 19 % hors impact des changes. Ses revenus publicitaires ont, eux, augmenté de 16,7 % à 37,9 milliards de dollars.

JPMorgan attribue principalement cette déception à des ventes d'appareils (Nest, Pixel, Fitbit…) plus faibles que prévu en raison d'un nombre moins important de nouveautés alors que les revenus publicitaires étaient légèrement plus faibles qu'anticipé.

Pour la première fois, Google a communiqué des données chiffrées de YouTube et de son activité Cloud. Le premier a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 30,8% à 4,7 milliards de dollars et le second des revenus en progression de 53% à 2,6 milliards de dollars.

Cette plus grande transparence intervient alors que les co-fondateurs de Google, Larry Page et Sergey Brin, ont abandonné en décembre leurs fonctions managériales. Ils ont été remplacés par Sundar Pichai, déjà PDG de Google.