Bourse

Sociétés

ALSTOM bien orienté dans le sillage de son point d'activité trimestriel

AOF - 16 juillet 2020


(AOF) - Alstom a roulé sur de bons rails sur la place de Paris, où il a avance de 4,58% à 49,50 euros, dans le sillage de son point d’activité du premier trimestre 2020-2021. Le spécialiste du ferroviaire s’est montré plus résistant que prévu malgré un contexte marqué par la crise du Covid-19. Une résilience qui a conduit UBS à réitérer sa recommandation d’Achat sur le titre, ainsi que son objectif de cours de 48 euros.

Dans le détail, Alstom a enregistré un chiffre d'affaires de 1,51 milliard d'euros entre avril et juin 2020, soit une baisse de 27% en données publiées sur un an et de 25% à périmètre et taux de change constants. Toutefois, ce chiffre ressort au-dessus du consensus FactSet (1,338 milliards d'euros).

En parallèle, Alstom a engrangé 1,65 milliard d'euros de commandes, en hausse de 2% sur un an, dépassant là-aussi les attentes des analystes qui s'établissaient en moyenne à 1,366 milliard.

De son côté, le carnet de commandes atteint 41,2 milliards d'euros à fin juin et offre, selon le groupe, une forte visibilité sur le chiffre d'affaires à venir.

" Au cours de ce premier trimestre, le chiffre d'affaires du groupe a été impacté par les conséquences des mesures de confinement liées au Covid-19 : si nous avons réussi à assurer une très bonne continuité de nos activités d'ingénierie grâce au télétravail, le confinement a impacté nos sites et notre chaîne d'approvisionnement ", a commenté Henri Poupart-Lafarge, le PDG d'Alstom.

Compte tenu de l'incertitude actuelle, le groupe n'est pas en mesure de chiffrer l'impact négatif de la crise sanitaire sur ses résultats annuels. Néanmoins, après la crise actuelle, Alstom anticipe une reprise rapide du marché ferroviaire, soutenu par de solides fondamentaux et une demande croissante en mobilité durable.

Dans ce contexte, les objectifs de moyen terme de marge d'exploitation ajustée à 9% et de ratio cash flow libre/résultat net supérieur à 80% ont été confirmés.

De plus, le groupe a répété que l'objectif de taux de croissance annuel moyen du chiffre d'affaires de 5 % sur la période 2019/2020-2022/2023 devrait être légèrement impacté par le ralentissement temporaire de l'activité d'appel d'offres.

Enfin, Alstom se veut optimiste sur son projet de rachat de Bombardier Transport. Il anticipe toujours une clôture de l'opération au premier semestre de l'année 2021. Les autorités de la concurrence de l'Union européenne rendront leur avis le 31 juillet prochain.