Bourse

Sociétés

ALSTOM fait un pas de plus vers le rachat effectif de Bombardier Transport

AOF - 06 janvier 2021

(AOF) - Le bout du tunnel est proche pour Alstom (+2,34% à 48,61 euros) sur le dossier du rachat de Bombardier Transport. Après avoir obtenu toutes les autorisations réglementaires le mois dernier, le spécialiste français du ferroviaire a réalisé hier avec succès l’émission d'obligations seniors non garanties pour un montant total de 750 millions d’euros. Et ce, dans « d'excellentes conditions financières ».

Le produit de l'émission des obligations sera utilisé pour répondre aux besoins généraux de la société y compris une partie du financement de l'acquisition de Bombardier Transport en complément des augmentations de capital. Rappelons que le montant du rachat sera de 5,3 milliards d'euros maximum.

Les obligations auront une maturité de 8 ans et porteront un taux d'intérêt fixe de 0% payable annuellement ; le livre d'ordres a été sursouscrit plus de 4 fois. Le règlement interviendra le 11 janvier 2021 et à cette date les obligations seront cotées et admises à la négociation sur le marché réglementé d'Euronext Paris. Les obligations seront notées Baa2 (perspective stable) par Moody's Investors Services Limited.

" Après le large succès de l'augmentation de capital de 2 milliards d'euros annoncé le 3 décembre dernier, le placement réussi et rapide de cette émission obligataire témoigne de la grande confiance des investisseurs dans le profil de crédit et la solidité du bilan d'Alstom ainsi que dans sa stratégie et son ambition de devenir le leader mondial d'une mobilité plus durable et plus intelligente ", a déclaré Laurent Martinez, le directeur financier d'Alstom.

" Elle complète le financement de l'acquisition de Bombardier Transport dont la réalisation est prévue le 29 janvier 2021 ", a ajouté le dirigeant.

Annoncé en février 2020, le mariage d'Alstom et de Bombardier Transport doit donner naissance à un mastodonte, numéro deux mondial du secteur derrière le chinois CRRC. Cette acquisition sera aussi l'occasion d'accueillir au capital d'Alstom un nouvel actionnaire de long-terme, CDPQ (Caisse du dépôt et placement du Québec), qui deviendra le premier actionnaire d'Alstom avec environ 17,8% du capital.

Une augmentation de capital d'environ 3 milliards d'euros réservée à CDPQ doit encore être réalisée.