Bourse

Sociétés

ALSTOM : le titre en berne après la cession d’actions réalisée par BOUYGUES

AOF - 30 septembre 2020

(AOF) - Alstom a souffert aujourd’hui sur la place de Paris, où il a reculé de 3,56% à 42,52 euros, alors que son premier actionnaire, Bouygues (+1,16% à 29,62 euros), a cédé une partie de sa participation. Ainsi, le groupe de BTP, télécoms et médias a vendu 4,8% du capital du spécialiste du ferroviaire pour un montant qui devrait dépasser les 460 millions d’euros. L’objectif de Bouygues est ainsi de bénéficier d'une flexibilité financière accrue.

L'opération prend la forme d'une vente à terme dans le cadre d'un contrat avec BNP Paribas qui sera dénoué le 3 novembre prochain. Afin de couvrir cette vente à terme, la banque a réalisé un placement privé auprès d'investisseurs qualifiés, au prix de 42 euros par action, soit une décote de 4,7% par rapport au cours de clôture de mardi (44,09 euros).

Début novembre, Bouygues verra sa participation dans Alstom passer de 14,5% à environ 9,7%. D'ici là Bouygues " conservera l'entière propriété de ses 32,9 millions d'actions (…) afin de voter en faveur du projet d'acquisition de Bombardier Transport à l'assemblée générale extraordinaire prévue le 29 octobre ".

Ce n'est pas la première fois que Bouygues cède des actions Alstom. En septembre 2019, le groupe de BTP, télécoms et médias avait vendu 13% du capital du groupe ferroviaire pour 1,079 milliard d'euros, soit la moitié de sa participation à l'époque.

Rappelons que Bouygues était entré au capital d'Alstom en 2006 en reprenant la part de 21 % de l'État français.

En première approche, UBS a réitéré sa recommandation d'Achat et son objectif de cours de 55 euros sur le titre Alstom. Le broker pense que les fondamentaux du marché ferroviaire sont solides à long terme, et qu'ils s'améliorent même avec la mise en œuvre des mesures de relance " vertes " en Europe.