Bourse

Sociétés

ALSTOM : le titre en hausse, après de solides résultats semestriels

AOF - 14 novembre 2018

(AOF) - Alstom (+2,96% à 38,97 euros) était lancé sur de bons rails aujourd’hui en Bourse, dans le sillage de résultats semestriels supérieurs aux attentes du marché et de perspectives favorables. « Alstom a délivré d’excellents résultats ce premier semestre avec des succès commerciaux décisifs, comme la nouvelle génération de trains à très grande vitesse en France et le projet de système de métro au Canada », a commenté Henri Poupart-Lafarge, le PDG d’Alstom.

Cela a conduit le constructeur ferroviaire à légèrement relever ses attentes pour l'ensemble de l'exercice 2018/2019 s'agissant de sa marge d'exploitation ajustée. Elle devrait atteindre " environ 7 % " là où le groupe visait " jusqu'à 7% " auparavant. Quant au chiffre d'affaires, il est toujours attendu à environ 8 milliards d'euros.

Plus globalement, à moyen terme, Alstom prévoit de " surperformer la croissance du marché, à améliorer graduellement sa profitabilité, et à améliorer sa génération de cash, avec une volatilité possible sur de courtes périodes ".

Sur le premier semestre 2018/2019 (clos fin septembre), le spécialiste des transports ferroviaires a vu son bénéfice net part du groupe bondir à 563 millions d'euros, contre un consensus FactSet de 139 millions d'euros.

Pour sa part, le résultat d'exploitation ajusté a progressé de 58% à 285 millions, représentant 7,1% (+1,7 point) du chiffre d'affaires annuel. Ce dernier est ressorti à 4,01 milliards d'euros, en progression de 20% en données publiées et de 23% en organique.

Enfin, Alstom a enregistré 7,13 milliards d'euros de commandes, un montant en nette hausse de 125% sur un an. Au final, le carnet de commandes atteint un niveau record de 38,11 milliards d'euros, offrant une bonne visibilité sur le chiffre d'affaires à venir.

Kepler Cheuvreux a salué les résultats semestriels d'Alstom. L'analyste anticipe un léger relèvement des prévisions du consensus pour l'exercice en cours, ce qui devrait soutenir le titre.

Le plus grand catalyseur pour la valeur demeure toutefois les progrès (ou non) réalisés concernant la fusion avec l'allemand Siemens Mobility. Pour l'heure, Alstom prévoit toujours une finalisation de l'opération pour le premier semestre 2019.