Bourse

Sociétés

ALTAMIR : forte progression de l’actif net réévalué au premier semestre

AOF - 04 septembre 2019


(AOF) - L’actif net réévalué par action d'Altamir s’élève à 24,54 euros après détachement d’un dividende de 0,66 euro par action en juin 2019. En incluant le dividende il est en hausse de 16% par rapport au 31 décembre 2018 et de 14,4% par rapport au 31 mars 2019, date à laquelle seules les sociétés cotées et Snacks Développement ont été réévaluées.

Altamir a réalisé au premier semestre un montant record de cessions, à 356 millions d'euros, dépassant au 30 juin l'objectif initial de 250 millions d'euros fixé pour l'année.

En termes d'investissements, 6 opérations ont été annoncées à ce jour pour un montant global d'environ 30 millions d'euros, par rapport à un objectif 2019 de six à sept nouveaux investissements pour 100 millions d'euros.

Les comptes sociaux affichent au 30 juin 2019 une trésorerie nette de 182,1 millions d'euros (contre -13,6 millions d'euros au 31 décembre 2018).

Le montant maximum des engagements d'Altamir au 30 juin 2019 s'établit à 254,5 millions d'euros (dont 123,7 millions d'euros engagés mais non encore appelés).

Pour rappel, Altamir bénéficie de la faculté d'ajuster tous les 6 mois le niveau de son engagement dans le fonds Apax France IX à la trésorerie effectivement disponible (clause d'opt-out). Son engagement initial de 306 millions d'euros peut ainsi être réduit jusqu'à 226 millions d'euros.

Pour l'année 2019 correspondant aux investissements réalisés sur l'année 2018, la Société a décidé de maintenir son engagement au niveau maximum, soit 306 millions d'euros.

Après consultation du Conseil de Surveillance, la gérance a décidé d'investir 730 millions d'euros sur les 4 prochaines années dont 530 millions d'euros souscrits dans les deux nouveaux fonds gérés par les sociétés Apax Partners SAS et Apax Partners LLP.

Par ailleurs, la gérance a décidé d'allouer un montant de 200 millions d'euros à des co-investissements et à des investissements stratégiques, qui permettront de renforcer l'exposition d'Altamir sur des marchés particulièrement porteurs, notamment l'Asie, ou de conserver certains investissements au-delà de l'horizon classique de cinq ans, afin d'en optimiser la valeur.

Enfin, Altamir maintient son objectif de croissance organique de 7% de l'EBITDA moyen des sociétés du portefeuille pour l'année.