Bourse

Sociétés

ALTICE EUROPE vend une partie de son réseau de fibre optique pour se désendetter

AOF - 30 novembre 2018


(AOF) - Altice Europe a bondi en Bourse de 16,11% à 2,14 euros grâce à la cession d’une participation de 49,99% du capital de son réseau de fibre optique, SFR FTTH, pour 1,8 milliard d'euros à un groupe d’investisseurs. L’opérateur télécoms lourdement endetté a annoncé la conclusion d’un accord d'exclusivité en ce sens avec Allianz Capital Partners, Axa Investment Managers et Omers Infrastructure. Cette cession va permettre à Altice Europe et sa filiale française de poursuivre leur désendettement, et d'accélérer la stratégie de déploiement de la fibre en France.

SFR FTHH annonce desservir 5 millions de foyers, dont 1 million de logements construits à la fin de l'année. Son ambition est de déployer "massivement" la fibre optique au cours des 4 prochaines années, soit au moins 1 million de foyers câblés par an, ce qui permettra à SFR de croître en France.

"Grâce à cette transaction transformationnelle et aux différentes ventes de tours et partenariats annoncés en début d'année, Altice Europe a pu cristalliser 8 milliards d'euros de valeur d'infrastructure et obtenir en quelques mois un produit total de 4 milliards d'euros en cash", a annoncé Patrick Drahi, fondateur d'Altice.

Cette transaction, qui valorise SFR FTTH à 3,6 milliards d'euros, permettra à Altice France et Altice Europe se désendetter, et d'acquérir de nouvelles liquidités pour investir dans l'infrastructure fibre optique. 

Altice Europe mise donc sur la fibre, après avoir accusé un repli de ses résultats trimestriels. Le groupe a recruté des clients, mais au prix fort. Et pour cause, l'opérateur SFR a lancé des promotions agressives, mais qui ont pesé sur la situation financière du groupe.

"Grâce à sa stratégie fibre, SFR va se développer et se désendetter à partir de 2019", a conclu Patrick Drahi.