Bourse

Sociétés

ALTRAN flambe grâce à des résultats 2018 rassurants

AOF - 28 février 2019


(AOF) - Altran a flambé de 7,59% à 9,32 euros à la faveur de résultats 2018 ayant apporté des réponses à plusieurs sujets d’inquiétude des investisseurs. Le spécialiste de la R&D externalisée avait connu une très mauvaise année boursière 2018 en raison notamment d’un free cash flow décevant au premier semestre et d’une marge décevante pour Aricent par rapport aux promesses initiales.

Altran a terminé 2018 avec une marge opérationnelle de 352,3 millions d'euros, en hausse de 40,9 % pour atteindre 12,1 % des revenus, soit une amélioration de 120 points de base. Le groupe a fait mieux que le consensus s'élevant à 345 millions d'euros pour la marge opérationnelle et 11,9% pour la rentabilité.

Derrière ces chiffres se cachent une autre bonne nouvelle, la marge opérationnelle d'Aricent est ressortie à 18,2% au second semestre. Altran s'était engagé à la redresser après avoir réduit ses ambitions dans ce domaine. Pari gagné : la marge opérationnelle d'Aricent retrouve les niveaux annoncés lors de cette acquisition.

Hors contribution d'Aricent, consolidé depuis le 20 mars 2018, la marge opérationnelle d'Altran a progressé de 20 points de base à 11,1%, en raison notamment des progrès réalisés dans le redressement de la marge en Allemagne, qui a été profitable au second semestre. Le report du redressement de l'Allemagne avait aussi contribué à la mauvaise performance de l'action en 2018.

L'année dernière, Altran a réalisé un chiffre d'affaires solide à 2,916 milliards d'euros, dont 445 millions d'euros pour Aricent. La croissance organique a atteint 8 % et la croissance économique s'est élevée à 7,5 %, avec une forte dynamique dans toutes les régions. Oddo BHF souligne que la croissance organique du quatrième trimestre, 11,5% est supérieure à sa prévision : 8,2%.

Autre élément important de cette publication, qui a rassuré les investisseurs : le free cash flow a atteint 82 millions d'euros en 2018 là où le marché attendait – 49 millions d'euros. Oddo BHF fait cependant remarquer que la cession d'actifs fiscaux a eu un impact positif de 101 millions d'euros. Ajusté de cette cession, le free cash flow reste cependant meilleur que prévu à -19 million d'euros.

Altran a rassuré sur sa capacité à générer du free cash flow après un premier semestre décevant. Le free cash flow et l'endettement sont devenus des sujets sensibles après l'acquisition de la société Aricent, qui s'est traduite par une dette élevée.

Grâce à sa génération de cash (307 millions sur le seul second semestre), Altran a aussi donné sur ce point des gages aux investisseurs. L'endettement net s'élève à 1,312 milliard d'euros en 2018, comparé à 351 millions à fin décembre 2017, reflétant la dette et l'augmentation de capital liées à l'acquisition d'Aricent. Le consensus est plus élevé à 1,53 milliard. L'endettement net a représenté 3 fois l'Ebitda contre 4,2, six mois plus taux.

" Pour ce qui concerne 2019, l'amélioration de la performance opérationnelle combinée à la mise en oeuvre du programme Altran Cash devrait conduire à fin 2019 à la poursuite du désendettement du Groupe, en ligne avec l'objectif fixé pour 2020 ", a indiqué le groupe en guise de perspectives.

Evoquant enfin la cyberattaque dont il a été la victime, le groupe sera en mesure d'estimer et de communiquer l'impact financier de cet incident lors de la publication du chiffre d'affaires du premier trimestre 2019. Altran n'anticipe cependant pas d'impact matériel sur la marge opérationnelle sur l'exercice 2019.