Bourse

Sociétés

ALTRAN perd plus de 5% après le départ de l'ancien patron d'Aricent

AOF - 05 décembre 2018


(AOF) - Altran (-8,03 à 7,56 euros) a accusé la plus forte baisse de l’indice SBF 120 à la suite du départ de Frank Kern (63 ans), patron de la société américaine, Aricent, acquise fin 2017. Il avait depuis été nommé président d'Altran Amérique du Nord, une fonction qu’il quitte pour partir à la retraite. « Le marché devrait s’interroger au sujet de l’évolution de la gouvernance d’Altran Amérique du nord et de ses performances financières », commente aujourd’hui Invest Securities.

L'analyste note par ailleurs que le profil Linkedin de Frank Kern le présente comme Directeur Général de Huntley Enterprises après son départ d'Altran Amérique du nord.

Le spécialiste de la R&D externalisée a connu une année boursière 2018 difficile en raison des déboires d'Aricent. Des bons de commande fictifs y ont été découverts et sa marge a déçu par rapport aux promesses initiales.

D'où la réaction des investisseurs au départ de Frank Kern, ceux-ci se demandant si ce départ à la retraite ne cache pas d'autres mauvaises surprises.

Altran avait retrouvé fin octobre une partie de la confiance des marchés. A l'occasion de la publication de ses revenus du troisième trimestre, Altran a indiqué que la restauration des marges d'Aricent se " concrétise ". La marge opérationnelle avait été annoncée à 18% lors de l'acquisition et la croissance à 5%, puis elles avaient été estimées respectivement à 15% et 0%, rappelait alors Kepler Cheuvreux.

Autre bonne nouvelle, le troisième trimestre d'Altran a été particulièrement dynamique. Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 731,1 millions d'euros, en croissance organique de 10,4%.