Bourse

Sociétés

AMAZON dépasse les 1 000 milliards de dollars de capitalisation

AOF - 31 janvier 2020


(AOF) - Amazon a rejoint Apple, Alphabet (Google) et Microsoft dans le club des sociétés américaines affichant une capitalisation supérieure à 1 000 milliards de dollars. Plus forte hausse de l’indice S&P 500, l’action du cybermarchand et spécialiste du cloud bondit de 9,24% à 2 044 dollars à la faveur de résultats supérieurs aux attentes. Les investissements réalisés dans son programme de livraison en un jour et son activité de cloud computing (AWS) ont porté leurs fruits.

Au quatrième trimestre, le bénéfice net a atteint 3,3 milliards de dollars, soit 6,47 dollars par action, contre 3 milliards de dollars ou 6,04 dollars par action, un an plus tôt. Le marché visait seulement 4,04 dollars par action, selon FactSet. Sur l'ensemble de 2019, le profit net a progressé de 15% à 11,59 milliards de dollars.

Les ventes trimestrielles d'Amazon ont, elles, augmenté de 20,8% (+21% à taux de change constants) à 87,40 milliards de dollars dépassant le consensus de 86,03 milliards de dollars et le haut de sa fourchette d'objectifs de 80 et 86,5 milliards de dollars. Les revenus annuels ont progressé de 20% à 280,50 milliards de dollars.

JPMorgan explique que la livraison en un jour a entraîné une augmentation de la fréquence des commandes et a contribué à la croissance des abonnés à Prime. L'abonnement à Prime permet d'être livré gratuitement en un jour et d'avoir accès aux services de streaming vidéo et musical du groupe. Amazon compte désormais 150 millions d'abonnements Prime contre 100 millions en 2018.

La livraison en un jour a également attiré plus de vendeurs externes sur le site d'Amazon. Les commissions versées à Amazon et la rémunération des services, comme l'envoi des commandes, assurés par le groupe, ont représenté 17,44 milliards de dollars de revenus. En progression de 44%, ils sont supérieurs de plus de 1 milliard de dollars aux attentes. Cette activité a le double avantage d'être très rentable et de permettre à Amazon d'amortir ses investissements dans la logistique.

Son activité de cloud computing (AWS) a aussi rassuré, les investisseurs craignant un ralentissement de la croissance sous les 30%. Elle a enregistré des revenus en progression de 33,9% à 9,95 milliards de dollars et vu son résultat opérationnel augmenter de 19,2% à 2,59 milliards de dollars.

Ces bons résultats s'accompagnent de perspectives favorables pour le premier trimestre. Les ventes nettes d'Amazon sont attendues en croissance de 16% à 22%, soit entre 69 et 73 milliards de dollars, à comparer avec un consensus s'élevant à 71,6 milliards de dollars.

Ils ont aussi poussé plusieurs brokers à relever leur objectif de cours. Positifs sur Amazon, Morgan Stanley a relevé le sien de 2 200 à 2 400 dollars, Credit Suisse a fait passer le sien de 2 100 à 2 400 dollars et JPMorgan de 2 200 à 2 525 dollars.