Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Bourse : l’imminence des « Midterms » n’a guère incité à la prise de risques

AOF - 05 novembre 2018


(AOF) - L’attentisme a prévalu sur les marchés actions européens ce lundi, alors que les élections américaines de mi-mandat s’avèrent imminentes. La semaine sera également marquée par la décision de la Fed sur les taux (jeudi). Dans ce contexte, l’absence de nouveaux développements favorables sur les épineux dossiers du moment ( budget italien, Brexit, guerre commerciale) n’a guère incité à des prises de positions plus franches de la part des investisseurs. Au son de la cloche, le CAC 40 a fini quasi stable à 5 101,39 points et l’EuroStoxx 50 sur un gain symbolique de 0,09% à 3 217,37 points.

Ferrari (-2,56% à 102,65 euros) a vu ses résultats du troisième trimestre 2018 fraîchement accueillis sur la place de Milan. Si le constructeur italien a doublé son bénéfice net, il a en revanche vu son chiffre d'affaires quasi stagner. Compte tenu des ces éléments, Ferrari a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'année 2018. Dans le détail, le constructeur de bolides de luxe a réalisé un bénéfice net de 287 millions d'euros au troisième trimestre 2018, contre 141 millions d'euros un an plus tôt. Le consensus FactSet Estimates visait 208 millions d'euros.

Un peu moins d'un mois après avoir fait l'objet de marques d'intérêt de la part de Natixis, Ingenico Group a annoncé le départ de son PDG, Philippe Lazare, et la dissociation les fonctions de Président du Conseil d'administration et de Directeur général. Une légère faiblesse en début de séance a fait place à une hausse de 3,85% à 68 euros pour l'action Ingenico, plus forte hausse de l'indice SBF 120. Ses remplaçants, Bernard Bourigeaud au poste de président et Nicolas Huss pour la direction générale font l'objet d'un jugement favorable de la part des analystes.

Bien orienté en première partie de séance, Bureau Veritas (-0,68% à 19,75 euros) n'a finalement pas profité jusqu'au bout d'une note de Credit Suisse, qui a relevé son opinion de Neutre à Superformance sur la valeur. Le broker a ajusté par ailleurs son objectif de cours de 23,50 à 24 euros. Celui-ci anticipe une amélioration de la croissance organique jusqu'en 2019, soutenue par "la Marine, les matières premières et l'Industrie, ce qui compense largement les vents contraires en matière de certification". Il prévoit également une amélioration des marges, les activités cycliques générant un effet de levier opérationnel positif selon lui.

Les chiffres macroéconomiques du jour


L'indice Sentix, qui mesure le sentiment des investisseurs en zone euro, a atteint 8,8 en novembre 2018. Les économistes tablaient sur 10,1 après 11,4 en septembre.

Aux Etats-Unis, l'indice ISM des services (Institute for Supply management) est ressorti en octobre à 60,3 en octobre, contre un consensus de 59,3 et 61,6 en septembre.

Vers 17h45, l'euro cote 1,14 dollar en légère hausse de 0,10%.