Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Donald Trump déclenche un coup de grisou

AOF - 02 décembre 2019


(AOF) - Les marchés européens ont terminé en forte baisse, Donald Trump ayant à nouveau ravivé les tensions commerciales. Il a annoncé le rétablissement de droits de douane sur les produits sidérurgiques en provenance du Brésil et d'Argentine, accusant ces pays d'organiser une "dépréciation massive" de leur monnaie. La séance avait pourtant bien débuté les indices des directeurs d'achat allant dans le sens du scénario intégré par les marchés d’une reprise économique. Le CAC 40 a clôturé en recul de 2,01% à 5 786,74 points tandis que l’EuroStoxx50 a perdu 2,08% à 3 626,66 points.

Airbus est toujours dans le viseur de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Dans un rapport dévoilé cet après-midi, l'institution estime que l'Union européenne (UE) n'a pas cessé de subventionner le géant aéronautique européen. Cela confirme les informations qui avaient fuité dans le presse durant la matinée. Sur la place de Paris, Airbus a reculé de 2,71% à 129,78 euros.

Les choses avancent petit à petit sur le dossier Europcar Mobility Group. Ainsi, le spécialiste de la location de véhicules a mis en place un comité ad hoc indépendant dans le cadre de la possible sortie de son principal actionnaire, Eurazeo. Mi-novembre, ce dernier disait envisager la cession de tout ou partie de sa participation de 29,9%. En Bourse, cela se traduit par une progression de 0,05% à 4,15 euros pour Europcar.

STMicroelectronics (-2,24% à 21,80 euros) a finalisé l'acquisition totale de Norstel, fabricant suédois de plaquettes en carbure de silicium (SiC). ST a exercé son option d'acquisition des 45 % restants du capital social de Norstel, suite à la transaction initiale annoncée en février 2019. L'acquisition de Norstel, pour un montant total de 137,5 millions de dollars, a été financée sur de la trésorerie disponible.  

Les chiffres macroéconomiques du jour


La croissance du secteur manufacturier s'est accélérée légèrement plus que prévu en zone euro en novembre, selon la dernière estimation du bureau d'études Markit. L'indice des directeurs d'achat pour ce secteur est ressorti à 46,9 contre 45,9 en octobre et un consensus de 46,6. Il est au plus haut depuis 3 mois.

La croissance du secteur manufacturier s’est accélérée légèrement plus que prévu en France en novembre, selon la dernière estimation du bureau d’études Markit. L’indice des directeurs d’achat pour ce secteur est ressorti à 51,7 contre 50,7 en octobre et un consensus de 51,6. Il est au plus haut depuis juin.

La croissance du secteur manufacturier s’est accélérée plus que prévu en novembre en Allemagne, selon la dernière estimation du bureau d’études Markit. L’indice des directeurs d’achat pour ce secteur est ressorti à 44,1 contre 42,1 en octobre et un consensus de 43,8. Il est au plus haut depuis juin.

Aux Etats-Unis, les dépenses de construction ont reculé de 0,8 % en octobre après -0,3 % en septembre (chiffre révisé de +0,5 %). Les économistes tablaient sur +0,3 %.

Aux Etats-Unis, l'indice PMI manufacturier d'IHS Markit est ressorti à 52,6 en novembre après 51,3 en octobre.

Aux Etats-Unis, l'indice ISM manufacturier de novembre est ressorti à 48,1 après 48,3 en octobre. Les économistes tablaient sur 49,2.

Vers 17h45, l'euro gagne 0,55 à 1,1085 dollar.