Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a cédé 0,37% cette semaine, PUBLICIS décroche

AOF - 19 juillet 2019


(AOF) - Les marchés européens ont fini proches de l’équilibre. La séance avait pourtant débuté en hausse dans le sillage de Wall Street hier. Le président de la Fed de New York s'est déclaré en faveur d'une action préventive forte sur les taux, alimentant les anticipations d'une baisse des taux de 50 points de base de la Fed. Ses services ont cependant apporté un correctif, précisant qu'il ne faisait pas référence à la prochaine réunion de la Fed… Le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,03% à 5 552,34 points, limitant son recul sur la semaine à -0,37%. L’EuroStoxx50 a cédé 0,08% à 3 480,18 points.

La perspective du développement des voitures autonomes se traduit par la multiplication des accords entre les groupes automobiles historiques et les sociétés technologiques. BMW (+0,63% à 66,57 euros) a ainsi annoncé un accord dans ce domaine avec Tencent, groupe chinois surtout connu dans les jeux vidéo. Le groupe allemand va construire un centre de données en Chine afin d'accélérer le développement des voitures autonomes. Il servira à traiter et à stocker les données générées par des essais sur les routes chinoises.

A Paris, Publicis a chuté de 6,49% à 44,20 euros à la Bourse de Paris et prend la dernière place l'indice CAC 40 après avoir abaissé sa prévision de croissance pour l'année 2019. Le groupe publicitaire table désormais sur "un revenu net globalement stable sur une base organique " tandis qu'il tablait auparavant sur une croissance supérieure à celle de l'année précédente, soit +0,8% en excluant Publicis Health Solutions (PHS), cédé fin janvier. Une annonce, qui intervient après un deuxième trimestre inférieur aux attentes.

Plastic Omnium a dominé nettement le SBF 120 avec un gain de 9,85% à 22,75 euros. A l'instar de ses concurrents, Plastic Omnium a pourtant dévoilé des résultats en nette baisse au premier semestre. La marge opérationnelle a reculé de 13% à 281 millions, soit 6,6 % du chiffre d'affaires consolidé contre 10,2% un an auparavant. Pour autant, les investisseurs apprécient la capacité du groupe à surperformer le marché. Le chiffre d'affaires économique a progressé de 20,7% à 4,611 milliards d'euros. Il est en hausse de 0,2% à périmètre et change constants alors que dans le même temps, le marché automobile mondial a reculé de 6,9%.


Les chiffres macroéconomiques du jour

L'indice de confiance des consommateurs mesuré par l'Université du Michigan est ressorti à 98,4 en juillet selon une estimation préliminaire, après 98,2 en juin. Les économistes tablaient sur 98,9.

Vers 17h50, l'euro abandonne 0,5% à 1,122 dollar.