Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a cédé 0,56% cette semaine malgré un bonne séance

AOF - 06 décembre 2019


(AOF) - Les marchés actions européens ont clôturé en nette hausse, soutenus par les espoirs sur le commerce et des indicateurs économiques rassurants. En novembre, le secteur non-agricole a créé 266 000 postes contre un consensus de seulement 180 000. Il s’agit des plus fortes créations d’emplois depuis dix mois. A la Bourse de Paris, la séance a été pourtant rude pour les valeurs moyennes. Ipsen, SMCP et Tarkett ont été sanctionnées après avoir annoncé de mauvaises nouvelles. Le CAC 40 a gagné 1,21% à 5 872 points, mais accuse un repli hebdomadaire de 0,56%. L'Euro Stoxx 50 a grimpé de 1,16%.

Swiss Re (+2,2 % à 109,10 francs suisses) s'est emparé de la première place de l'indice suisse, SMI, cession de ReAssure à l'assureur britannique Phoenix Group pour 3,25 milliards de livres sterling devant lui permettre d'être plus généreux avec ses actionnaires. Dans le cadre de l'accord, le réassureur zurichois recevra un paiement en espèces de 1,2 milliard de livres sterling, des actions de Phoenix représentant une participation de 13 % à 17 % et aura droit à un siège au sein de son Conseil d'administration.

A Paris, Ipsen a chuté de 13,62% à 84,05 euros, pénalisé par une mauvaise nouvelle. A la suite de discussions avec la FDA, le laboratoire français a suspendu deux études évaluant palovarotène dans le traitement de deux maladies osseuses, la fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP) et les ostéochondromes multiples (MO) chez les enfants de moins de 14 ans. L'étude sur la FOP a montré une fermeture précoce du cartilage de croissance des enfants. L'étude sur la MO n'a montré aucun effet désirable majeur mais le groupe a mis en avant le principe de précaution.

Toujours à Paris, SMCP a chuté de plus de 25% à 8,02 euros après avoir atteint un plus bas record de 8,35%. Le groupe, qui réunit les griffes Sandro, Maje et Claudie Pierlot, paye le prix de sa forte exposition à Hong Kong. Moteur significatif du développement du groupe ces dernières années, la région, en pleine tourmente politique, est devenue son talon d'Achille. SMCP a révisé à la baisse son objectif 2019 de marge d'Ebitda ajusté raison de la forte détérioration du marché à Hong Kong, provoquée par une baisse importante du trafic et par des fermetures temporaires de points de vente au cours de ces dernières semaines.

Les chiffres macroéconomiques du jour

Le déficit de la balance commerciale française est ressorti à 4,73 milliards d'euros en octobre après un déficit de 5,418 milliards en septembre.

La production industrielle en Allemagne a reculé de 1,7% en octobre. Les économistes tablaient en moyenne sur une hausse de 0,1% après -0,6% en septembre.

Aux Etats-Unis, l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan est ressorti à 99,2 en décembre 2019, selon une première estimation. Le consensus visait 97. En novembre, cet indice s'établissait à 96,8.

L'économie américaine a créé 266 000 emplois non agricoles en novembre 2019. Les économistes tablaient sur 180 000 après 156 000 en octobre (chiffre révisé de 128 000). Le taux de chômage est ressorti à 3,5%, contre 3,6 % attendu.