Bourse

Marchés

Analyse AOF clôture France/Europe - Le CAC 40 a gagné 2,5% cette semaine

AOF - 09 octobre 2020


(AOF) - Les marchés européens ont poussé leur avantage, toujours soutenus par des espoirs de mesures de relance aux Etats-Unis. Les investisseurs anticipent des annonces dans ce sens dans les prochains jours ou après l'élection présidentielle. La probabilité d'une victoire de Joe Biden, augmente et le candidat a appelé de ses vœux un important soutien à l’économie. L’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,71% à 4 946,81 points, portant ses gains sur la semaine à 2,53%. Pour sa part, l’EuroStoxx50 a gagné 0,53% à 3 273,12 points.

Zalando s'est distingué, gagnant plus de 3% à 85,39 euros. Hier soir, la plateforme en ligne de vente d'articles de mode a annoncé revoir ses objectifs 2020 à la hausse "après une croissance exceptionnellement forte et rentable au troisième trimestre." En effet, les chiffres préliminaires publiés par l'allemand font état d'un volume de transactions entre 2,43 et 2,48 milliards d'euros, soit une hausse de 28% à 31% sur un an, et d'un chiffre d'affaires de 1,83 à 1,87 milliard d'euros, en progression de 20% à 23%.

A Paris, les investisseurs ont vendu la nouvelle du rachat de Borsa Italiana par Euronext pour 4,325 milliards d’euros en numéraire au London Stock Exchange. L’action de la place boursière pan-européenne a perdu 4,39% à 98 euros, affichant l’un des replis les plus prononcés de l’indice SBF 120. Selon Jefferies, les détails de l’offre comportent peu de surprise et les objectifs de synergie semblent crédibles. Il juge raisonnable le prix payé, qui correspond à 16,7 fois l’Ebitda ajusté avant synergies, un opérateur boursier de cette taille et qualité étant rarement en vente.

EDF a progressé de 3,13% à 10,25 euros, soutenu par l'espoir d'une refonte prochaine du nucléaire français. Ce matin, "Les Echos" révèle que les pouvoirs publics souhaitent trouver un accord sur la refonte de la régulation du nucléaire historique avec Bruxelles dans les tous prochains mois. Pour y parvenir, sans entraver la concurrence, EDF pourrait devoir éclater ses activités dans trois entités différentes, indique le quotidien.

Les chiffres macroéconomiques du jour

La production industrielle a augmenté de 1,3% en août après +1,3% en juillet, a annoncé l'Insee. Le consensus Reuters était de 1,7%. Dans l'industrie manufacturière, la production a augmenté de 1% en août après +4,5 % en juillet. Par rapport à février (dernier mois avant le début du confinement), la production reste en retrait dans l'industrie manufacturière (−7,4 %), comme dans l'ensemble de l'industrie (−6,3 %).

Vers 17h40, l'euro gagne 0,53% à 1,1823 dollar.